Vivre à bord d’un sous-marin pendant 15 jours, comment s’y préparer ?

Vivre à bord d’un sous-marin pendant 15 jours, comment s’y préparer ?

Vivre dans un sous-marin pendant 15 jours peut rebuter plus d’un. Tandis que pour les plus téméraires, c’est une occasion de vivre une expérience unique et originale. Toutefois, il est primordial d’être bien préparé !

Une préparation physique

Faire du sport de manière régulière avant le fameux jour J est capital. Privilégiez les courses à pied, les parcours d’obstacles et les barres fixes pour renforcer les bras. Cela vous permet de rester en forme et de ne pas défaillir sous la moindre occasion. C’est du bon sens, mais c’est essentiel pour éviter la fatigue. En même temps, vous devez avoir une alimentation saine et équilibrée. Il est important de boire une quantité d’eau suffisante et de faire de bonnes nuits de sommeils. La veille du départ, pratiquez des activités qui permettent de s’évader comme la relaxation, la respiration, la sophrologie ou l’hypnose. Elles vous seront très utiles à bord du sous-marin.

La pratique de la respiration abdominale vous permet de vous détendre rapidement. Avoir une bonne condition physique peut libérer votre organisme des tensions. Fermez les yeux, posez les mains sur votre abdomen, gonflez le ventre en inspirant de l’air par le nez et expirez par la bouche. Cette pratique est à faire lentement afin d’augmenter la sensation de détente.

Une préparation psychologique

Le moral tient une place importante dans la réussite de ce projet. En ce sens, vous devez apprendre à vous connaître et à cibler vos forces et faiblesses. La première règle est de préparer son mental, car vivre sous mer pendant 15 jours n’est pas facile. Pour atteindre votre objectif, vous devez faire preuve de motivation et de courage. Une des clés essentielles de cette préparation mentale est de visualiser la scène de la manière la plus positive. Cette méthode est plébiscitée par les sportifs de haut niveau avant de concourir pour un tournoi. C’est notamment ce que faisait les sous mariniers du sous-marin Flore, avant d’aller partir pour un long périple.

La deuxième règle est de rencontrer et d’échanger avec quelqu’un qui a déjà vécu la même expérience. Un sous-marinier en est un bon exemple. Gardez bien en tête et notez ce qu’il a à vous dire. Cela vous sera d’une grande aide une fois à bord.

La dernière règle, préparez-vous aux éventuelles difficultés auxquelles vous allez être confronté. Anticipez toutes les sortes de situations et trouvez les solutions à mettre en œuvre.

Changez vos habitudes

Vous êtes de type casanier ou vous aimez bavarder à longueur de temps ? Il est crucial de ne pas négliger ses détails. En effet, à bord d’un sous-marin, la devise est de savoir écouter et de se taire. Il est vrai qu’avec plusieurs personnes à bord, il n’est pas facile de se faire entendre. Vous devez donc apprendre à dire le strict minimum et à laisser parler les autres et à les écouter. À terre, appliquez cet exercice autant de fois possible. Laisser votre interlocuteur s’exprimer et garder le silence et ainsi de suite. Vous voilà fin prêt !

Avant d’embarquer, vous devez passer par plusieurs jours de visite médicale et de préparation anti-incendie. Écoute au sonar, stage de sauvetage incendie et simulation d’évacuation par un sas seront également de mise.

Laisser un commentaire